Par définition, une certification se base sur des éléments factuels présents, tandis que la notation intègre des éléments prévisionnels. La notation financière a pour but d’évaluer la capacité future d’une contrepartie à honorer un engagement financier, alors qu’une certification financière résulte, de la part de l’entreprise, d’une quête d’amélioration et de valorisation. Les certifications via l’approche normative, sont régies par des principes universels, d’uniformisation et de standardisation. Tandis que les barèmes de notation, sont spécifiques et pour la plupart, propres à chaque agence de notation. La certification financière MSI 20000 a pour but de mesurer de manière mathématique et scientifique, la qualité de la situation financière d’une entreprise en vue de statuer sur la conformité à la norme.