Suite à l’affaire Enron en 2001, des chercheurs et des professionnels de la finance ont initié une réflexion autour de la mise en place d’instruments et mécanismes, fiables et neutres, qui permettraient d’identifier les structures les plus saines financièrement. La crise financière de 2007 révéla définitivement le référentiel MSI 20000, pour dans un premier temps les banques cotées, avant de le faire évoluer dès 2008 et de façon continue, pour aboutir à sa version actuellement en vigueur. Cette dernière constitue aujourd’hui la référence en matière d’indicateur de qualité financière. Le référentiel MSI 20000 est donc née initialement d’un besoin sur les marchés boursiers, visant à apporter plus de visibilité sur la solvabilité des institutions financières cotées, avant de se généraliser à tout type d’entreprise et de secteur.